Blog

SynchroniCity


AIRE a déménagé. Rendez-vous sur notre nouvelle plate-forme : http://aire-mille-flux.org
AIRE has moved. Visit our new platform: http://aire-mille-flux.org


Read this in english ?

Présentation au festival de Clermont-Ferrand Vidéoformes du 14 mars au 1er avril 2012 : http://aire-ville-spatiale.org/videoformes

Présentation du projet à Moulins lors des ” Journées Européennes du Patrimoine” les 17 et 18 septembre 2011 à Moulins (France).
Le 20 mai 2011 dans l’espace réel de AIRE http://aire-ville-spatiale.org/premierscontacts
Festival Désert numérique à Saint-Nazaire-le-Désert, dans la Drôme, France, qui a lieu du 27 juin au 3 juillet 2011


Soyez co-créateur de Synchronicity, devenez acteur et producteur de sens !

Créez votre personnage et participez à des performances et créations interactives qui se dérouleront sur de nombreux supports : environnements virtuels 3D, réseaux sociaux, téléphone portable… Des séquences vidéos seront réalisées lors de chaque événement et Synchronicity aura pour finalité un film long métrage qui retracera toute l’histoire que vous aurez créée.

Synchronicity est un projet transdiciplinaire proposé par Marc Blieux.

SynchroniCity_announcement Vidéoformes festival

Le film (1ere partie) et la création virtuelle 3D seront exposés lors du festival Vidéoformes 2012.

AIRE Ville Spatiale a été lancé le 18 septembre 2009. La Ville s’est construite par ajouts successifs, au hasard des rencontres réalisées sur la plateforme Second Life. Les nombreuses expositions, concerts, débats, créations ponctuelles ou plus permanentes, ont permis d’en construire les fondations, la première couche d’un territoire virtuel subjectif.

Mais AIRE Ville Spatiale a été pensé dès le départ comme un laboratoire d’expériences : un autre modèle économique et social est-il possible ? Nous pouvons à présent passer à cette deuxième phase du projet,  c’est ce que nous proposons aux artistes et à tous ceux qui souhaitent y participer.

Cette deuxième phase s’appelle SynchroniCity.

Elle fait plus particulièrement suite à l’exposition l’Axe de Schrödinger de mars 2010 sur la Ville Spatiale. Cette exposition s’appuyait sur différentes créations architecturales de la ville et a rassemblé 10 artistes internationaux :

« Cet ensemble architectural et artistique est comme une mécanique, dont la tour gigantesque striée de noir qui s’encastre au sol dans la Ville, serait l’axe central. Le dôme géodésique, se déplace lentement autour de cet axe et le musée de Chris Marker en est une planète ou un satellite. Tour, Echelle, Jetée ? Celle qui nous emmène dans l’esprit d’un homme, qui, suite à une catastrophe nucléaire, est chargé de revenir dans le passé par le souvenir d’une image d’enfance. Une histoire de chat aussi. Celui de Schrödinger*. Une expérience de pensée encore. Un chat, qui serait à la fois mort et vivant si la boite dans laquelle il se trouve n’est pas ouverte. Paradoxale physique quantique qui nous dit que la réalité perçue à notre échelle n’est en fait que de l’énergie concentrée au niveau de l’infiniment petit. Un axe, comme une boite de Schrödinger, un passage vers d’autres espaces temps, d’autres niveaux de conscience et d’énergie. »

SynchroniCity ouvrira donc à ces autres niveaux.

Pour y accéder :

- Nous proposons aux participants un mode de création collaboratif.  Il ne s’agira pas d’une exposition collective dans le sens où elle regrouperait des œuvres personnelles présentées les unes à côté des autres mais bien la construction d’une œuvre unique où chacun apportera une « brique ». Un artiste pourra proposer un projet, une création, mais en posant cette création il acceptera , si l’oeuvre est destinée à être permanente, à ce que d’autres artistes interviennent sur celle-ci, ajoute un élément, la modifie, en fonction des droits que l’artiste original aura donné, dans un processus d’exponentialisation… Il n’y aura pas d’œuvre isolée afin d’aller au delà des espaces habituels de représentation, comme l’a écrit Brian O‘Doherty, Inside the white cube « l’œuvre est isolée de tout ce qui pourrait nuire à son auto évaluation. Cela donne à cet espace une présence qui est le propre des espaces où les conventions sont préservées par la répétition d‘un système de valeurs clos ». Cependant chaque créateur sera bien identifié ainsi que chaque contributeur successif

- Un mode de représentation transmedia et transespace

Cette oeuvre ne sera pas figée dans une représentation limitée à un espace / temps. Elle sera évolutive en fonction des rencontres et des participations.

Toutes les personnes qui seront « en contact » du projet y seront intégrés. C’est-à-dire non seulement les artistes participants mais également, par exemple, les responsables des structures qui présenteront ou aideront la réalisation du projet. De la même façon les lieux traversés, modifieront formellement le projet qui rendra compte de ces « flux de subjectivité ».

La Ville Spatiale avec ses plateaux formant un système de grilles viendra se superposer, par moment, à l’espace réel.

Elle existera simultanément sur différents supports : environnements virtuels 3D, téléphones portables, réalité augmentée, etc.

Des courts métrages seront réalisés au fur et à mesure de l’avancement du projet. Ils pourront exister et être montré séparément, mais leur finalité sera d’être assemblés pour créer un long métrage.

Chaque artiste ou participant pourra lui aussi organiser un évènement autour du projet.

Ce texte est le synopsis du projet. Il sera enrichi prochainement.



Les premiers projets proposés comme brique de départ :

(Installations dans Second Life)

- L’accélérateur de flux de subjectivité : http://aire-ville-spatiale.org/accelerator

Le Nuage : http://www.flickr.com/photos/39000262@N05/5491944552/

- Uranometria : http://aire-ville-spatiale.org/Uranometria

- The aviary : http://aire-ville-spatiale.org/theaviary


Synchronicity open Sounds (remplace le projet Synchronicity sound stalker) : Utilisation de sons et compositions issues des plates-formes creative commons. (prochainement).


Les premiers artistes participants :

Marc Blieux aka Marc Moana

Elif Ayiter aka Alpha Auer

Andrew MacLachlan aka Dekka Raymaker

Sabanci University, Istanbul, Turkey

Oberon Onmura

Maya Paris

Vincent Nesler aka Typote Beck

Werner van dermeersch aka Werner Kurosawa

Simotron Aquila

M3PH composition sonore (en cours)





ENGLISH

Une première présentation de SynchroniCity aura lieu le 20 mai 2011 dans l’espace réel de AIRE http://aire-ville-spatiale.org/premierscontacts

SynchroniCity will be presented during the “European Heritage Days” the September Journées Européennes du Patrimoine 17th and 18th in Moulins (France) ”.

SynchroniCity will be presented during the festival of digital art Desert Numerique of Saint-Nazaire-le-Désert, Drome, in France, from Monday 27th of June to Sunday 3rd of July.

AIRE Ville Spatiale opened on the 18th of september, 2009. This city built itself by successive additions, at random meetings realized on Second Life plateform. The numerous exhibitions, concerts, debates, punctual or more permanent creations, allowed to build the city’s foundations, the first layer of a subjective virtual territory. But AIRE Ville Spatiale was thought from the beginning as a laboratory of experiments: is another economic and social model possible? We can pass at the moment in the second phase of the project : it is what we propose to the artists and to all those who wish to participate in it.

This second phase is called SynchroniCity. Its duration is fixed in one year.

It more particularly follows the exhibition “the Axis of Schrödinger” of March, 2010 on “Ville Spatiale”. This exhibition leaned on various architectural creations of the city and collected 10 international artists:

” This architectural and artistic ensemble is like a mechanics, which gigantic tower streaked with black fits into the city’s ground, would be the central axis. The geodesic dome, moves slowly around this axis and Chris Marker’s museum is a planet or a satellite. Tower, Scale, Pier? The one who takes us inside the mind of a man, who, further to a nuclear disaster, is in charge of returning in past by the memory of a childhood image. A story of a cat also. Schrödinger’s cat*. An experiment of thought still. A cat, which would have die and also stay alive, if the limps in which it is is not opened. Paradoxical quantum physics which says us that the reality perceived in our ladder is in fact only the energy concentrated at the infinitesimal level. An axis, like Schrödinger limp, a passage towards other spaces time, toward other levels of consciousness and energy. “

SynchroniCity will open to these other levels.

To reach it:

- We propose to the participants a collaborative mode of creation. It will not be a collective exhibition in sense that it would include personal works presented next to the others, but indeed the construction of a unique work where each will bring a “brick”. An artist can propose a project, a creation, but with this creation he will accept, if the work is intended to be permanent, that the other artists can intervene on his creation, adds an element, modifie it, according to the rights that the original artist will have given, in a process of exponentialisation… There will be no  isolated work in order to go beyond the usual spaces of representation, as wrote it Brian O’ Doherty, in Inside the white: “work is isolated by all that could damage its self-assessment. It gives to this space a presence which is the own of the spaces where the conventions are protected by the repetition of a closed value system “. However every creator will be identified as well as every successive contributors.

- A mode of representation multimedia and trans-network

This work will not be congealed in a representation limited to a space-time. It will develop according to the meetings and the participations.

All the persons who will be ” in contact ” of the project will be integrated. That is not only the participating artists but also, for example, the persons in charge of the structures who will present or will help in the realization of the project. In the same way the crossed places, will modify formally the project, which will report these “flows of subjectivity”.

The Spatial City with its trays forming a system of railings will come to overlap, by moment, in the real space.

It will exist simultaneously on various supports: 3D virtual environments, mobile phones, increased reality, etc.

Short films will be realized according to the project progress. They can exist and be shown separately, but their end will be to be assembled in order to create a feature film.

Every artist or participant can organize an event around the project or present SynchroniCity in a festival.



This text is a the first step of the project. It will be completed soon.

Firts starting projects :

(In Second Life)

- The accelerator of subjectivity flows: : : http://aire-ville-spatiale.org/accelerator

The Cloud : http://www.flickr.com/photos/39000262@N05/5491944552/


Synchronicity open Sounds (replace the project Synchronicity sound stalker) : Use of sounds and compositions stemming from creative commons website. (soon)..


First participating artists :

Marc Blieux aka Marc Moana

Elif Ayiter aka Alpha Auer

Andrew MacLachlan aka Dekka Raymaker

Sabanci University, Istanbul, Turkey

Oberon Onmura

Maya Paris

Werner van dermeersch aka Werner Kurosawa

Vincent Nesler aka Typote Beck

Simotron Aquila

M3PH composition sonore (in progress)


First dates :

Présentation au festival de Clermont-Ferrand Vidéoformes du 14 mars au 1er avril 2012 : http://aire-ville-spatiale.org/videoformes

Présentation du projet à Moulins lors des ” Journées Européennes du Patrimoine” les 17 et 18 septembre 2011 à Moulins (France).
Le 20 mai 2011 dans l’espace réel de AIRE http://aire-ville-spatiale.org/premierscontacts
Festival Désert numérique à Saint-Nazaire-le-Désert, dans la Drôme, France, qui a lieu du 27 juin au 3 juillet 2011



Uranometria Avatars at SynchroniCity in SL de Elif Ayiter/Alpha Auer

3 responses to “SynchroniCity”

  1. [...] of you may want to seriously consider developing projects for this: http://aire-ville-spatiale.org/blog/expositions-exhibitions/synchronicity/ (Translate the page into English with google chrome – works [...]

  2. [...] Simotron Aquila (en cours) M3PH composition sonore (en cours) blog/expositions-exhibitions/synchronicity/ [...]

  3. [...] The PersonaSkin avatar was created by Ayşe Naz Pelen, Mustafa Çağrı Güven and Doğukan Malbora in Spring 2011 as part of the course work of the hybird art/computation course CS450 at Sabanci University, Istanbul. (Avatar design by alpha.tribe), part of the SynchroniCity project. [...]

Leave a Reply